CATCH SAISON 12


UN GARS / UNE FILLE... DE CHEZ NOUS

 

 

Faut d’abord que je vous dise comme ils se sont croisés les deux là.

 

Ben le Philou faut pas lui en promettre ; c’était la nuit de la Sainte Catherine à V’soul ; le 25 novembre par le fait.

Le gars, il avait fait la vourie toute la nuit, pis il était tout déchenappé, rond comme une queue de pelle. Oiwah il avait bien trois grammes dans chaque bras et pis c’est comme si il avait bouffé un cimetière : y pétait comme un roncin. 

Déhors, faisait un temps à pas mettre un facteur déhors : au début il pleuvait comme vache qui pisse. Oh une saprée rabasse !

Pis y ait tombé du grésille... pis un taquet de neige. Et ça meulait et pas qu’un peu. Valait mieux être entre deux cuisses qu’entre deux maisons.

 

La Minou, elle, elle avait coiffé la Sainte Catherine l’après-midi. Pis le soir elle s’était rentrée chez elle : trop peur de faire tailler un short sur la route par tous ces mulets de patûre sur leurs vieux trébeux. Alors elle s’est mise à rebouiller tout son linge pour se faire de l’avance pour le

lendemain.

Le gars Philou, il se dit "faut que je me grouille de rentrer chez moi si je veux arriver avant que le père ne s'lève". Alors le v’là parti sur la neige. Et v’lan, vl’a t’y pas qu’il se retourne avec sa vieille Méhari, là juste devant chez la Minou. Il est même monté tout debout sur la balustrade. Comme dit le père, "qui boit de la gnôle casse la bagnole".

 

Alors ni une ni deux, il sonne à la ticlette de la Minou ; et celle-ci qui l’avait guigné toute la soirée, ben elle lui dit : "ben rente donc, reste pas comme ça déhors à tiaffer dans la gouillasse, tu vas choper la mort".

Alors la Minou débarrasse tout son fourbi, rattroupe toutes ses affaires et lui fait une place sur un coin de table.

Elle lui sort un bout de sauciflard , un restant de fromton et lui sert un grand pochon de gnôle : y a rien de tel pour te remonter le baromètre !

Pis avec la chaleur du fourneau, le Philou, qu’était complétement déchenillé, s’est trouvé dans les bras de Morphée.

 

Pis la Minou l'a trainé juste que dans son lit... Pis c’est comme ça qu’elle est d’venue sa bonne amie.

 

Compagnies ARTI, LUDI FC et CATEGORIE LIBRE - BESANCON

 

06 50 62 34 62

03 81 80 79 12